Photo : L’Enclume
Retour

Un ensemble remarquable

Patrimoine naturel

Contribuant à l’intérêt écologique et paysager de la Réserve du Boisé-Tailhandier, cet ensemble remarquable de pins blancs et de pruches du Canada témoigne de l’ancienneté du couvert forestier.

Couvert d’une forêt plus que centenaire dominée principalement par le chêne rouge, l’érable à sucre, le hêtre à grandes feuilles, la pruche du Canada, l’érable rouge et le pin blanc, la Réserve naturelle du Boisé-Tailhandier comporte plusieurs spécimens de ces espèces ayant probablement plus de 100 ou 200 ans.

Certains d’entre eux forment des ensembles d’intérêt qui, en plus des autres éléments floristiques, contribuent à la grande valeur écologique et paysagère de la Réserve naturelle du boisé Thailhandier. L’un de ces ensembles se démarque tout particulièrement. Composé de trois pins blancs (Pinus strobus) et de deux pruches du Canada (Tsuga canadensis) regroupés, cet ensemble ne laisse pas indifférent.

Ces deux espèces font partie des plus grands arbres du Québec. Le pin blanc peut particulièrement atteindre des dimensions impressionnantes : 40 mètres de hauteur, 1,5 mètre de diamètre et plus de 200 ans. Les vieux pins blancs, comme les trois identifiés dans la Réserve naturelle du Boisé-Tailhandier, ont une cime irrégulière causée par les vents dominants qui leur dictent la forme à adopter. Les branches sont presque perpendiculaires et les troncs droits et dégarnis sur une majorité de leur hauteur.

Ces spécimens de pins et de pruches se démarquent non seulement par leur taille et leur prestance, mais surtout par leur effet d’ensemble. Combinés à la présence à proximité du ruisseau du Moulin et de plusieurs bouleaux jaunes matures, ils participent grandement à la qualité naturelle et paysagère de ce parc municipal.

Dans la même catégorie

Le chêne de la rue Beaumont

Voir la fiche

Le ruisseau des Frères

Voir la fiche

Les vergers de Saint-Bruno

Voir la fiche