Photo : Cristina Kahlo (détail)
Retour

Alan Glass

Arts et artistes

Natif de Saint-Bruno-de-Montarville mais célébré sur la scène internationale, Alan Glass est un pilier important du mouvement surréaliste.

Méconnu du grand public québécois, Alan Glass est un artiste important du mouvement surréaliste. Ayant vécu son enfance à Saint-Bruno-de-Montarville dans une maison située sur la rue Montarville, sa famille est étroitement liée au célèbre club de golf privé Mount Bruno Club. Son oncle, Willie Park Jr., a réalisé le parcours original du golf et le père d’Alan Glass en était responsable de la gestion. 

Glass étudie d’abord dans le studio d’Alfred Pellan, à l’École des beaux-arts de Montréal. Il remporte ensuite une bourse d’études du gouvernement français qui le mène à Paris durant une dizaine d’années. C’est là qu’il rencontre André Breton, entre autres, qui appuiera sa première exposition officielle, et Alejandro Jodowrowsky, avec qui il se lie d’amitié.

C’est la découverte d’un crâne en sucre, figurine typique du Mexique, qui l’incite à voyager là-bas où il développe littéralement une fascination pour les artefacts folkloriques. Après quelques allers-retours, Alan Glass s’établit définitivement au Mexique dans les années 1960. Rapidement, il se retrouve dans les cercles artistiques du mouvement surréaliste.

Son art met en relation des objets disparates provenant de partout à travers le monde, souvent exposés dans des boîtes, comme supports, comme lieux de rencontre de ces objets qui, à première vue, n’ont rien en commun. Glass voit les objets différemment, il les sélectionne un par un, il trouve l’histoire derrière chacun d’entre eux, il travaille avec eux, et il les transforme en art.

Des expositions célèbrent son travail dans les grands musées d’Europe, des États-Unis et du Mexique. On retrouve aussi ses collections au célèbre Museum of Modern Art de New York, aux côtés de celles de Jean-Paul Riopelle et de Paul-Émile Borduas.

Le 24 janvier 2016, on inaugurait une salle en son honneur au Vieux Presbytère de Saint‑Bruno.

Bibliographie

Makhlouf Aki, Tufic, 2006. À travers le cristal d’Alan Glass. Film documentaire.

Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, 2016. Centre d’exposition du Vieux Presbytère – Inauguration de la salle Alan Glass. En ligne.

Vanier, Hélène. Alan Glass. Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, Direction des communications. En ligne.

Dans la même catégorie

Éclosion

Voir la fiche

L’Homme Soleil

Voir la fiche